Nos meilleurs conseils pour trouver votre prochain locataire

1 avril 2021

Vous avez trouvé un locataire potentiel. Il faut maintenant déterminer si ses habitudes de vie et de paiement correspondent à ce que vous cherchez. Comme louer votre appartement peut être une période stressante, nous vous donnons nos meilleurs conseils pour un processus de prélocation rapide et efficace.

Enquête de crédit

Première étape : l’enquête de crédit. Trois manières de procéder pour l’enquête de crédit, avec l’approbation du locataire potentiel :

1. CORPIQ

La CORPIQ (Corporation des propriétaires immobiliers du Québec) regroupe des propriétaires et gestionnaires du Québec. En adhérant à leurs services, vous avez accès à plusieurs ressources, dont l’enquête de crédit. Vous recevrez un rapport détaillé chaque fois que vous en ferez la demande! Notez, bien sûr, qu’un coût annuel est exigé pour avoir recours à leurs services.

2. APQ

Le rôle de l’Association des Propriétaires du Québec est similaire à celui de la CORPIQ. Avec plus de 35 ans d’expérience dans le domaine de l’immobilier, l’Association offre des services d’enquête de crédit et de prélocation, en plus des conférences et des formules d’adhésion selon vos besoins. 

3. Cote de crédit

Si vous ne désirez pas vous lancer dans une enquête de crédit approfondie, il est possible d’obtenir la cote de crédit de la personne. Si son institution financière le permet, par exemple accèsD de Desjardins, le locataire potentiel peut vous fournir sa cote de crédit. Il s’agit cependant d’un processus moins fiable, puisque vous n’aurez qu’un chiffre. 

Par respect pour l’autre partie et par souci d’efficacité, nous vous conseillons de faire l’enquête de crédit ainsi que donner votre réponse dans un délai de 24 heures. 

Antécédents

Selon le Tribunal Administratif du logement (TAL), avant de conclure un bail, le locateur peut vouloir obtenir des renseignements personnels sur le futur locataire. L’accès à ces renseignements personnels doit cependant répondre à deux principes : le respect de la vie privée et la nécessité des renseignements recueillis.

Trois balises considérer :

  1. Identité de la personne
  2. Comportement
  3. Habitudes de paiements

Le TAL vous permet de vérifier si un dossier a déjà été ouvert contre le locataire potentiel concernant un de ses anciens logements. 

Vous avez décidé de louer à un(e) jeune, à un(e) étudiant(e) ou à un nouvel arrivant, mais craignez pour les paiements réguliers? Il est désormais possible de faire affaire avec des compagnies qui offrent des services de cautionnement de loyer, par exemple, Locnest. Elles permettent un meilleur accès au logement pour les locataires et assurent un dédommagement aux propriétaires en cas de problème.   

Obtenir ces informations vous permettent de dresser un portrait global de la personne qui souhaite louer votre appartement. Le processus peut être réalisé par vous ou par votre futur locataire. Quoi qu’il en soit, soyez patient. Mieux vaut un appartement vide que mal loué!

Partager cet article